• Rivalis

Un tête à tête en BNI qui porte ses fruits !


"Nous apportons un vrai plus au chef d'entreprise, en lui donnant une vraie vision de son entreprise et en l'aidant à prendre des décisions."


Est-ce que tu peux nous en dire plus sur ton client ? (typologie, secteurs d'activités...)

J'ai récemment signé un contrat avec un architecte qui est installé depuis un certain temps dans ma région, il est indépendant, mais il a créé récemment une SARL, pour s'associer avec d'autres personnes.

Comment le contact a-t-il été pris ?

C'est une opportunité que j'ai eue grâce au réseautage et plus précisément via mon réseau BNI. J'ai pour habitude de solliciter un maximum les membres de mon BNI pour faire des rendez-vous en tête-à-tête, je l'ai donc sollicité, afin d'échanger avec lui sur nos métiers.

Les membres du BNI ne connaissent pas notre métier et sont pas au courant de ce que nous sommes en mesure de faire. C'est donc pour cela que j'organise des entretiens individuels avec les membres de mon BNI pour leur apporter des précisions sur mon métier et en apprendre davantage sur eux.

Quel était son besoin ?

Au départ, il n'avait pas de besoin particulier et à la fin de notre échange, il n'avait presque qu'une envie, celle que l'on signe ensemble ! Notre entretien l'a surpris, car il ne s'attendait pas à ce que l'on parle de lui, de ses intérêts personnels et de sa manière de travailler. Il pensait que nous travaillions uniquement sur la rentabilité...

Il est gérant de 2 structures et il n'avait aucune idée d'où il en était et de ce qui se passait, car il suivait uniquement ses comptes via ses comptes bancaires. Étant à la fois indépendant et gérant d'une SARL, je lui ai demandé si dans son cas ça servait encore à quelque chose d'avoir 2 entreprises, 2 comptabilités et nous avons déjà définit des choses avec son comptable pour qu'il puisse y voir plus clair.

A ce moment là, nous n'avions pas encore signé ensemble, il s'agissait du 1er rendez-vous découverte, j'ai récupéré le bilan de son entreprise individuelle, afin de faire un diagnostic et prendre connaissance de sa situation.

Je l'ai revu mi-janvier pour lui faire un retour, je pensais qu'il allait signer, mais ça n'a pas été le cas... Il m'a rappelé une semaine après, et nous avons signé ensemble, il avait besoin de prendre du recul et de réfléchir sur l'intérêt de travailler avec moi.

D'après toi, qu'est-ce qui a déclenché la signature ?

Je pense que ce qui a déclenché la signature, c'est principalement notre tête-à-tête. Durant cet entretien, j'ai eu l'occasion de lui faire comprendre le rôle du Conseiller Rivalis à savoir, épauler le chef d'entreprise, lui donner une vision et lui faire prendre les bonnes décisions.

Est-ce que tu as un conseil à donner aux autres conseillers ?

Le plus important, c'est de garder à l'esprit que nous ne sommes pas des vendeurs d'outils, nous sommes des conseillers personnels des dirigeants et c'est ça qui fait notre valeur ajoutée : nous apportons un vrai plus au chef d'entreprise en lui donnant une vraie vision de ce qui se passe dans son entreprise et en l'aidant à prendre des décisions.

Merci pour ton témoignage Emilien !