Témoignage : Cédric Bancarel - Conseiller Rivalis (Corrèze) donne son avis

Mis à jour : 21 août 2019


« Aider les autres correspond à mes valeurs »

Avant Rivalis, Cédric travaillait en bureau d’étude industriel pendant une dizaine d’années sur la région lyonnaise. Il a ensuite souhaité se rapprocher de sa région d’origine (le Limousin) et a trouvé un poste de cadre commercial dans une chaudronnerie. C’est en tant qu’utilisateur qu’il a découvert la méthode et le progiciel Rivalis. Après un an d’utilisation, Cédric a eu envie d’exercer le même métier que son propre Conseiller Rivalis.


Fin 2008 Cédric a rencontré Damien et Lionel Valdan, les cofondateurs. Il a senti l’esprit « famille » qui l’a rassuré et lui a donné envie de se lancer.

L’engagement des Conseillers Rivalis est de rencontrer leurs clients au minimum une fois par mois pour analyser, commenter, booster les chiffres et les aider à prendre les bonnes décisions.


« Je m’épanouis dans le métier de Conseiller Rivalis ! Aider les autres correspond à mes valeurs. »

« Avec la reconnaissance de mes clients, j’ai vraiment le sentiment du travail accompli. C’est une très grande satisfaction pour moi. »


Voici la transcription intégrale de l'interview


Bonjour à tous. Je suis conseiller Rivalis depuis janvier 2009 à Ussel en Corrèze.

Avant Rivalis j'ai travaillé en bureau d'études industrielles pendant une dizaine d'années sur la région lyonnaise et j'ai voulu me rapprocher de ma région d'origine donc le Limousin.

J'ai trouvé un emploi en tant que cadre commercial dans une chaudronnerie et c'est là que j'ai découvert la méthode et le progiciel Rivalis en tant qu'utilisateur.

Ce qui m'a séduit dans la méthode Rivalis, c'est que je l'ai utilisée pendant un an, j'ai apprécié le contact que j'avais avec le conseiller qui suivait l'entreprise où j'étais, qui était de Clermont. Quand j'ai vu que personne ne le faisait en Corrèze je me suis dit « je vais le faire en Corrèze ».

Fin 2008, quand j'ai pris contact avec le réseau Rivalis, j'ai rencontré Damien et Lionel Valdan et tout de suite j'ai senti l'esprit famille qui m'a rassuré et donné envie de me lancer avec eux.

Rivalis a été pensé par M. Henri Valdan, un chef d'entreprise, un petit patron qui a décidé de se mettre au service d'autres petits patrons. Il était précurseur et ça leur a permis d'être les leader, à l'époque, mais ils le sont toujours actuellement.

L'engagement du réseau Rivalis, qui est le mien également, c'est de rencontrer au moins une fois par mois nos clients, voire plus aussi besoin. Lors de ce rendez-vous mensuel, à chaque fois c'est analyser et commenter les chiffres, les booster, faire des simulations, les aider à arbitrer les décisions qu'ils ont à prendre dans leur quotidien et toutes ces décisions stratégiques qui sont importantes.

Ils ont en plus ma disponibilité téléphonique pour les soutenir et les accompagner.

Mon quotidien de conseiller Rivalis, c'est un, deux ou trois rendez-vous par jour en moyenne avec des clients. À chaque fois ce que veut le chef d'entreprise, c'est améliorer sa rentabilité tout en restant compétitif pour avoir, au bout du compte, du travail pour son entreprise.

Je m'épanouis dans le métier de Conseiller Rivalis, aider les autres, ça correspond à mes valeurs.

Après quelques mois de travail ensemble, après avoir suivi et accompagné le chef d'entreprise, d'avoir sa reconnaissance, j'ai vraiment le sentiment du travail accompli, c'est une très grande satisfaction pour moi.

166 vues

Suivez-nous sur 

  • Facebook - Rivalis
  • Twitter - Rivalis
  • YouTube - Rivalis
  • LinkedIn - Rivalis
  • Figaro Insider - Rivalis
  • Instagram - Rivalis