Témoignage : Patrick Beaujard - Conseiller Rivalis (Isère) donne son avis


« Rivalis, c'est comme une caisse à outils »


Avant de devenir Conseiller Rivalis, Patrick Patrick a été paysagiste, et ensuite gérant de deux entreprises : de menuiserie aluminium puis d’événementiel jusqu’en 2008.


« Mon rêve professionnel ? Le même que celui du fondateur de Rivalis »


Ce qui lui a donné envie de rejoindre le Réseau Rivalis, c’est le fait de pouvoir aider les petites sociétés à devenir pérennes. En tant qu’ancien chef d’entreprise, il aurait aimé être accompagné par Rivalis pour gagner du temps et savoir comment améliorer sa rentabilité.


Patrick affirme que Rivalis créé une relation de proximité avec ses clients, ce qui lui permet de se mettre à leur place pour mieux les aider. De plus, son statut de Conseiller lui apporte satisfaction lorsque ses clients progressent et atteignent leurs objectifs. 


« Rivalis est très enrichissant au niveau du contact humain »



----------------------



Voici la transcription intégrale de l'interview


Bonjour, Patrick Beaujard, conseiller Rivalis depuis octobre 2008 sur le sud de l'Ain et le nord Isère.

À la base j'ai fait des études de paysagiste, métier que j'ai exercé pendant 5 ans. Et après j'ai monté ma première société dans la menuiserie aluminium pendant 8 ans. J'ai vendu cette société pour démarrer dans l'évènementiel et feux d'artifice jusqu'en 2008. Mon rêve professionnel c'est quand même celui du fondateur de Rivalis, Henri Valdan, c'est qu’aucune petite société qui se monte puisse couler et soit pérenne. Moi j'ai une expérience de chef d'entreprise et j'aurais bien voulu avoir quelqu'un qui vienne me voir, qui, tous les mois, me dise si j'étais ou pas dans les clous. Quand on est chef d'entreprise, on se retrouve toujours à parler avec d'autres chefs d'entreprise et on avait toujours les mêmes soucis : les assurances, les transports, les comptables etc. et, à travers Rivalis, j'ai découvert une caisse à outils qui me permet d'aider les dirigeants.

En tant que conseiller Rivalis, on va apporter au chef d'entreprise une chose qui est déjà très importante, c'est de relever son niveau de sérénité, son niveau de confiance. Donc à partir du moment où il a ce logiciel démarqueur, il sait où il se trouve, il sait où il va, il sait où il peut aller et il sait aussi où il peut dégringoler. En plus, quand on peut suivre et quand on voit le développement de chiffre d'affaires, l’augmentation de la marge, automatiquement, ce sont tous des indices qui permettent d'augmenter l'indice de sérénité du chef d'entreprise.

Pourquoi Rivalis fait gagner du temps ? Simplement parce qu'on a un logiciel fiable, en 10 minutes on a fait le tour du tableau de situation, de la facturation, des devis. Donc une fois qu'on a étudié les chiffres, il suffit de mettre en place les plans d'action nécessaires pour continuer à faire avancer l'entreprise. Avec mes clients j'ai des relations qui sont vraiment très différentes que celles qu'il peut y avoir avec d'autres partenaires de sa société, parce que, en se voyant tous les mois, chez eux, on rentre dans leur intimité, on parle de l'entreprise, on parle des actions à faire pour l'entreprise, mais on parle aussi du côté personnel. Donc ça nous permet de se mettre à la place du dirigeant et de pouvoir mieux l'aider.

Ce statut de conseiller m'apporte d'abord de découvrir plein de personnes, plein d'aventures, plein d'histoires, qui sont toutes différentes. C'est très enrichissant au niveau du contact humain.

Après, il y a forcément une satisfaction que de voir les chefs d'entreprise qu'on accompagne, de les voir progresser, de les voir atteindre leurs objectifs, de les voir se développer, et des fois, d'aller au-delà de ce qu'ils pouvaient au départ penser pouvoir faire.

161 vues

Suivez-nous sur 

  • Facebook - Rivalis
  • Twitter - Rivalis
  • YouTube - Rivalis
  • LinkedIn - Rivalis
  • Viadeo - Rivalis
  • Instagram - Rivalis